EDELMAN.JPG

"Les adieux d'E..."

Jean-Frédéric EDELMANN (1749-1794)

   Compositeur d’origine strasbourgeoise au destin tragique, EDELMANN s’impose comme une figure incontournable de la musique française à l’aube de la Révolution.

  Ces œuvres pour clavier quoique destinées au clavecin sont d’une rare expressivité et riches d’effets orchestraux que le nouveau pianoforte est plus à même de suggérer, révélant sous la tourmente de gestes emphatiques, des mélodies simples et déchirantes qui annoncent par bien des aspects l’esthétique romantique. Il mourra sur l’échafaud peu avant la chute de Robespierre, une destinée qui confère à sa pièce « Les Adieux » un poignant aspect prémonitoire.