Marouan6BW.jpg

"Pièce pour Viole avec la Basse Chiffrée, 3ème Concert Royal"

François COUPERIN (1668-1733)

Claire Gautrot, Viole de Gambe

Marouan Mankar-Bennis, clavecin

Testament de musique de chambre de François Couperin, les Pieces de Viole publiées en 1728 sont un sommet du répertoire pour viole de gambe et clavecin.


   Ces pièces naviguent entre l’univers classique de la suite de danses et celui des pièces de « caractère » usant d’affects et de contrastes qui n’est pas sans évoquer le monde de l’opéra autant que celui du ballet ; la réunion des « goûts » chers à François Couperin lui permettant d’opérer une synthèse magistrale, poétique et virtuose entre les styles français et italien.


  Inspirés par cette langue résolument personnelle, Claire Gautrot et Marouan Mankar-Bennis proposent une interprétation vive et profonde de ces pièces, auxquelles ils choisissent en contrepoint d’associer le 3ème Concert de Royal écrit par Couperin une quinzaine d’années auparavant pour les concerts privés du roi Louis XIV.


  D’un ton à la fois plus contenu et digne, ces pages, obéissant à l’art de la conversation, font dialoguer les deux instruments, tour à tour solistes et accompagnants, tout en faisant se succéder dans un juste équilibre, grandeur aristocratique et évocations naïves et pastorales. Une sérénité qui, en comparaison à l’éloquence passionnée des Pièces pour Viole, se teinte, sous les doigts des interprètes, d’une indicible mélancolie.